Biographie / Biography

Né en 1973 dans le Nord de la France, Olivier Hoornaert passe son enfance à Roubaix, alors que la ville est frappée de plein fouet par la crise de l'industrie textile. Ce passé composera une part majeure du de son travail photographique.

En 2012, Olivier Hoornaert visite pour la première fois l’Ile d’Aix, en Charente Maritime. La découverte de ce territoire ayant su préserver son caractère insulaire lui apporte une nouvelle source d'inspiration. De son passé, Aix conserve un nombre impressionnant de vestiges militaires : le Fort Liédot, la place d'Austerlitz, la rue Napoléon et bien sûr, la vue imprenable sur le Fort Boyard. Aujourd'hui, l'Ile d'Aix a perdu son caractère martial. Les visiteurs passent à vélo ou en calèche, émerveillés par ce voyage hors du temps. Car Aix est ainsi chaleureuse et ouverte sur le monde, offerte à ceux qui la découvrent, tout en restant elle-même, fascinante et à part. C'est donc tout naturellement, que sa première exposition fut consacrée à l'Ile d'Aix et présentée au Fort Liédot.

 « Neurologue de formation, j’utilise la majorité de mon temps libre à l’exploration photographique. Mes photographies de paysages reflètent la dualité entre la planification et l’instantanéité de la prise de vue. »

Born in 1973 in the North of France, Olivier Hoornaert spent his childhood in Roubaix, while the city was hit hard by the crisis of the textile industry. This past will strongly influence his photographic work. 

In 2012, Olivier Hoornaert visits for the first time " L'Ile D'Aix"(Charente Maritime, France). The discovery of this territory which has preserved its island character provides a new source of inspiration. From its past, Aix keeps an impressive number of military relics: the Fort Liédot, the place d'Austerlitz, Napoleon Street and of course, the view on Fort Boyard. Today the island of Aix has lost his martial character. Visitors ride by bicycle or horse-drawn carriage, marveling at this timeless journey. Because Aix is ​​so open to the world, offered to those who discover it, while remaining fascinating. It is therefore quite natural that his first exhibition was devoted to Ile d'Aix and exhibited at Fort Liédot. 

 "Neurologist, I use the majority of my free time to photographic exploration. My photographs of landscapes reflect the duality between the planning and the instantaneous of the shooting. "